Contact us: info@legacity.eu

05
06
2019

Olivier Creplet publie un nouvel article dans la Revue Internationale du Patrimoine

 

Dans un article publié dans le deuxième numéro de la Revue internationale du patrimoine, Olivier Creplet évoque en termes généraux la transparence patrimoniale, et diverses « réalisations » récentes qui peuvent se réclamer de cette finalité, telles que 1° le registre des bénéficiaires effectifs (registre UBO), 2° les directives DAC (sur la coopération fiscale) qui instaurent une transparence patrimoniale internationale toujours accrue aux fins d’une correcte application de la loi fiscale dans les situations transfrontalières mais encore, de façon plus générale, 3° la problématique du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme. Il s’interroge quant aux implications de cette transparence, et plus généralement quant au statut de la transparence dans le système d'économie de marché et de l’état de droit démocratique, où elle devrait incarner en réalité, bien plus qu'un objectif à atteindre, un postulat de départ. Postulat dont nos sociétés se sont pourtant toujours plus éloignées, au fur et à mesure qu'elles disaient oeuvrer au nom de la transparence, créant ainsi, sur un mode endogène, leur propre demande de transparence, sur le schéma d'une course stérile et sans fin.